english
Matt Herskowitz
   

Diplômé de l’école Juilliard à New York et du Curtis Institute of Music de Philadelphie, le natif d’Albany Matt Herskowitz fait de Montréal son chez-soi depuis l’an 2000. Il s’est distingué en tant qu’artiste de talent dès la sortie en 2007 de son premier disque de piano enregistré en solo, Matt Herkowitz Plays Gershwin (étiquette Disques Tout Crin), sur lequel on retrouve des arrangements en solo de « Rhapsody in Blue », « Concerto in F » et « Cuban Overture ». La performance de Matt Herskowitz sur la trame sonore du film Les Triplettes de Belleville lui a valu beaucoup de louanges des critiques et du grand public. À ce projet il a contribué Prelude in C Minor, de Bach, pièce sur laquelle il se modèle sur Glenn Gould, et sa propre composition Bach à la Jazz, un arrangement jazz de la même pièce de Bach. En 2008, il a présenté en première son concert piano Undertow accompagné du Absolute Ensemble au Bremen International Musikfest à Brême; en 2010 il a enregistré le projet d’envergure Jerusalem Trilogy, qui offre une fusion harmonieuse entre styles jazz et classique contemporains et un mélange unique de rythmes et mélodies arabes et juifs.


 

Pour faire la suite de Jerusalem Trilogy, le compositeur-pianiste se dédie à l’art du piano en solo sur Upstairs, enregistré sur scène dans l’intimité du Upstairs Jazz Bar & Grill à Montréal. S’appuyant sur ses études de musique classique et sur son amour profond pour le jazz, Matt Herskowitz présente un mariage fructueux de styles musicaux, qui se réfèrent au passage à Michel Petrucciani, Dave Brubeck, George Gershwin, J.S. Bach et Robert Schumann. « Je voulais que mon choix de pièces reflète l’étendu de ce que je fais, incluant mes propres compositions, des arrangements de pièces classiques, et mes relectures préférées de standards jazz, » écrit l’artiste dans le texte de pochette du disque. Avec la parution de Upstairs, le surdoué compositeur-pianiste s’apprête à faire une progression importante dans une carrière en plein essor.